Aller au contenu principal

« Nucléaire dehors » 11 mars au Faou

21 février 2012
Rassemblement dimanche 11 mars 2012, 1 an après Fukushima, au Faou à partir de 11h00.
13-02-2012

Le Collectif « Nukleel er Maez – Nucléaire dehors » appelle à un rassemblement dimanche 11 mars 2012, 1 an après Fukushima, au Faou à partir de 11h00.

Au bord de la rivière du Faou à 15h36 onde sonore (apportez vos tambours !) et chaîne humaine en solidarité avec le peuple japonais.

Affiche réalisée par « Fou de Bassan Communication«  http://foudebassan.fr/
Les années passées, des manifestations ont eu lieu dans le Finistère contre le nucléaire, tantôt contre le nucléaire civil (Brennilis dans les Monts d’Arrée), tantôt contre le nucléaire militaire (Ile Longue).
La volonté du Collectif « Nukleel er Maez » est de regrouper l’action, à la fois contre le nucléaire militaire et contre le nucléaire civil.
Tous deux lèguent leurs déchets aux générations futures ;
Tous deux sont entre les mains des mêmes puissances d’argent et de pouvoir ;
Tous deux coûtent cher aux contribuables ;
Tous deux échappent à l’exercice de la démocratie ;
Tous deux tuent aveuglément, massivement, même à distance – dans l’espace et dans le temps.
Le Japon a le triste privilège d’avoir subi, de manière dramatique, les conséquences de l’un et de l’autre.
Eh bien ! Nous ne voulons plus d’Hiroshima ni de Fukushima.
Notre premier rassemblement est prévu justement le jour anniversaire du déclenchement de la terrible catastrophe de Fukushima. Le site choisi pour cette commémoration, Le Faou, se situe au centre d’un périmètre où les sites nucléaires abondent : la presqu’île de Crozon et Ile longue, base de la FOST (Force Océanique Stratégique), la rade et le port de Brest qui reçoit les SNLE et le Porte-avion nucléaire Charles de Gaulle, la base aéronavale de Landivisiau, le site nucléaire des Monts d’Arrée (Brennilis).
Fukushima a ouvert les yeux de millions de gens sur la menace que représente le nucléaire, sur le caractère non-maîtrisable de ses catastrophes, quand par malheur elles surviennent.
N’attendons pas une nouvelle catastrophe !
RE-AGISSONS AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD !
Le Collectif « Nukleel er Maez » : AE2D, Greenpeace Groupe Local de Brest, UEP (Université Européenne de la Paix), EELV Brest, Biocoop Biogastell (Plougastel), UDB, collectif Tomahawk, Solidarité Ecologie
Publicités

From → Vrac

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :